Un jour, une création : 31 mai 1861, antidote à la grisaille.

Par Cédric Manuel | mar 31 Mai 2016 | Imprimer

Monsieur Choufleuri restera chez lui n’est pas la moins originale des créations de Jacques Offenbach. D’abord, c’est rien moins que le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, qui en a rédigé le livret sous le pseudonyme de Saint-Rémy, aidé de Crémieux et d’Halévy. Ensuite, la création originale de l’œuvre s’est déroulée au palais-Bourbon en présence de l’Empereur. On sait bien que de l’Assemblée au théâtre, il n’y a qu’un pas ! Cette histoire invraisemblable où on sert du champagne « frappé »  (donc le valet -belge en l'espèce- brise toutes les bouteilles...) plaisait beaucoup à Offenbach qui l’emporta dans toute l’Europe. Parmi les absurdités, la moindre n’est pas ce « trio italien » où l’on chante un salmigondis de franco-belgo-italien, de « Montmartro » à « l’Odeone »… Dix minutes de délire entre pastiches de Bellini et de Rossini. Et comme puisqu’il pleut sans discontinuer, du moins à Paris, et que Monsieur Choufleuri restera décidément chez lui, autant se réchauffer le cœur avec cette pochade d’à peine 155 ans, ici fouettée comme la crème par l’enregistrement historique de Manuel Rosenthal, avec Mady Mesplé, Charles Burles et Jean-Philippe Lafont déchainés.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.