Wagner n'adoucit pas les mœurs

Par Laurent Bury | mer 18 Décembre 2019 | Imprimer

L'affaire avait défrayé la chronique outre-Manche il y a un peu plus d'un an : le 7 octobre 2018, pendant une représentation de Siegfried au Royal Opera House, l'avocat d'affaires Matthew Feargrieve, 43 ans, a levé la main sur Ulrich Engler, 56 ans, designer de mode, parce que celui-ci s'était permis de venir occuper un siège vacant où sa compagne avait posé son manteau. Engler a demandé la permission d'occuper la place vacante, madame Chandler lui a refusé cette autorisation, mais comme la place n'était à personne, le designer a pris le manteau, l'a posé sur les genoux de la dame et s'est assis là où le vêtement se trouvait auparavant. Feargrieve, furieux, aurait alors frappé ce voisin indésirable, après quoi Engler a été arrêté et s'est vu interdire l'accès au Royal Opera House. L'avocat a néanmoins plaidé la légitime défense, accusant Engler de les avoir bousculés, sa compagne et lui. Feargrive prétend avoir eu l'épaule démise, tandis que Spengler aurait souffert de Trouble de stress post-dramatique suite à l'altercation. Au terme du procès, l'avocat, jugé coupable, a été libéré sous caution, la sentence devant être prononcée le 22 janvier. 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.