Vesperini à la rescousse de Faust à l’Opéra de Paris

Par Christophe Rizoud | jeu 12 Février 2015 | Imprimer

Malgré une distribution alléchante (Piotr Beczala dans le rôle-titre, Ildar Abdrazakov en Méphisto et Krassimira Stoyanova en Marguerite), l’annonce de la reprise cette saison de Faust à l’Opéra de Paris n’avait pas soulevé l’enthousiasme tant la mise en scène de Jean-Louis Martinoty trainait la patte. « Un enfer pavé de bonnes intentions » titrait Jean Michel Pennetier à la sortie d’un spectacle d’autant plus exaspérant qu’il devait remplacer durablement la production ô combien mémorable de Jorge Lavelli. Devant l’étendue du désastre, la nouvelle direction a jugé préférable de tourner la page en confiant finalement la représentation scénique du chef d’œuvre de Gounod à Jean-Romain Vesperini, collaborateur artistique de Jérôme Savary et Pier-Luigi Pizzi mais aussi de Peter Stein, Georges Lavaudant et Luc Bondy. Il y a  plus mauvaises références. Un entretien sur le site de l’Opéra de Paris donne quelques indications sur cette nouvelle version dont l’idée clé semble être la transposition de l’action dans les années 1930, justifiée par les similitudes entre le personnage de Faust et le professeur Rath dans le film L’Ange bleu, qui se passe à cette époque. La kermesse de l’acte II sera déroulera dans un cabaret et le Chœur des soldats envisagé comme « un écho particulièrement violent des fanatismes de l’époque et de la montée des totalitarisme ». Vesperini poussera-t-il le parti-pris jusqu’à faire de Marguerite et Méphisto, les clones de Sally Bowles et du Maître de cérémonie du Kit Kat Klub ? Réponse à partir du 2 mars prochain (plus d’informations)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.