Vérone aime les centenaires

Par Laurent Bury | mer 17 Juillet 2013 | Imprimer
-
Chers lecteurs, vous rêvez depuis toujours d’assister à une représentation d’opéra aux Arènes de Vérone, mais votre budget ne vous le permet pas ? Le Festival fait un pas en votre direction : si vous avez les moyens de vous offrir le voyage à Vérone, il vous suffit d’être centenaire et vous aurez droit à votre place gratuite ! Les Arènes ont en effet trouvé une façon originale de lutter contre le jeunisme ambiant cet été, pour fêter les cent printemps du festival : le 23 juin dernier, notre compatriote Joseph Caprari, né à Nice le 18 mars 1913, a ainsi été le premier à pouvoir voir Aida sans bourse délier. Et encore, ce n’était que l’Aida futuriste de La Fura dels Baus (voir compte rendu), car dès le mois prochain, on va  ressusciter la production centenaire donnée in loco le 10 août 1913, remontée par Gianfranco de Bosio, avec une distribution entièrement différente (Fiorenza Cedolins, Marco Berti, Violeta Urmana). Comparé à une opération de ce genre, l’opéra de Paris paraît finalement bien modéré dans sa démarche, puisqu’il se contente de recycler des productions des années 1970 comme Les Noces de Figaro de Strehler ou La Cenerentola de Ponnelle… [Laurent Bury]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager