Vente de costumes de l'Opéra de Paris : la grande foire aux fétichismes

Par Maximilien Hondermarck | sam 03 Juin 2017 | Imprimer

Avec la vente de costumes de l'Opéra de Paris actuellement en cours aux ateliers du boulevard Berthier, c'est la grande braderie de l'ère Joël ! Sans surprise, les productions suivantes sont désaffectées et leurs costumes et accessoires livrés à leur sort : la Tétralogie de Günter Krämer, la Manon et le Barbier de Coline Serreau, le Roi Arthus de Graham Vick, la Mireille de Nicolas Joël, etc. Mais cette vente, c'est surtout une grande foire aux fétichismes pour lyricomanes plus ou moins sains d'esprit. Il y a bien sûr les plastrons monumentaux du Ring (520€ le ticket d'entrée pour le Walhalla), le costume de lion de la regrettée Flûte enchantée de Benno Besson (on n'a pas trouvé la robe de 20 mètres de longueur de Natalie Dessay). Mais pour les plus sérieusement atteints, il y a la chemise encore un peu suante de Peter Mattei dans le Don Giovanni de Haneke (deux euros seulement !); la petite robe d'Inva Mula dans Mireille, qui sent encore un peu le foin ; il y a le marcel carrément souillé de Stanislas de Barbeyrac dans le Roi Arthus ; et dans ce même spectacle le jean Diesel taille 32 de Roberto Alagna. On en a encore la tête qui tourne !

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.