Une Messe de vie, pour redécouvrir Jan van Gilse

Par Laurent Bury | lun 31 Octobre 2016 | Imprimer

Poète anarchiste nietzschéen, enfant terrible de la literature allemande, Richard Dehmel (1863-1920) frappa surtout ses contemporains avec son livre Weib und Welt, ouvrage blasphématoire où il déclarait toute morale purement artificielle, contrairement à l’attraction sexuelle, seule vérité naturelle. Ce texte scandaleux devait notamment inspirer à Schoenberg sa Nuit transfigurée. A 23 ans, le compositeur néerlandais Jan van Gilse (1881-1944) ne put, bien que séduit, concevoir une œuvre aussi révolutionnaire que le poème de Dehmel qu’il choisit de mettre en musique, et il existe un contraste presque amusant entre la sérénité de sa partition et la violence du poème. Sa Messe de vie, qui ressemble un peu à du Brahms retouché par Richard Strauss, requiert par ailleurs des effectifs considérables et exige notamment un ténor wagnérien de premier plan, ce que n’est peut-être pas tout à fait le soliste du concert capté en 2013 par le label CPO. Malgré l’intérêt historique de cette redécouverte, il n’est donc pas certain que, hors des Pays-Bas, la renommée de Jan van Gilse soit appelée à refleurir de sitôt.

Jan van Gilse, Eine Lebensmesse, oratorio sur un texte de Rihard Dehmel (1863-1920), Heidi Melton, soprano, Gerhild Romberger, mezzo, Roman Sadnik, ténor, Vladmiri Baykov, basse, Nationaal Vrouwen Jeugdkoor, Groot Omroepkoor, Radio Flharmonisch Orkest, Direction musicale Markus Stenz, enregistré au Vredenburg Leidsche Rijn, le 31 mai 2013, 1 CD CPO 777 924-2, 55’27

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.