Un opéra gay pas très gai

Par Laurent Bury | jeu 19 Décembre 2013 | Imprimer
-
En 2002, l’Opéra de Paris affirmait présenter, avec la Medea de Rolf Liebermann, le premier opéra où l’homosexualité était ouvertement évoquée ; c’était oublier le Harvey Milk de Stewart Wallace, créé à Houston en 1995. Alors qu’en janvier prochain, le Teatro Real de Madrid s’apprête à donner en création mondiale Brokeback Mountain de Charles Wuorinen (voir brève), on apprend que la compositrice américaine Justine F. Chen a signé un opéra provisoirement intitulé The Turing Project, commande de l’American Lyric Theater qui évoque le tragique parcours du mathématicien anglais Alan Turing (1912-1954), un des fondateurs de l’informatique : poursuivi pour "perversion sexuelle", le savant opta en 1952 pour la castration chimique afin d'éviter la prison, et il se serait suicidé peu après en ingérant du cyanure. La vie de ce scientifique avait déjà inspiré Turing Machine, opéra d’Eeppi Ursin et Visa-Pekka Mertanen, créé à Helsinki en 2008. [Laurent Bury]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager