Un gala à la mémoire de Dmitri Hvorostovsky

Par Christophe Rizoud | ven 24 Août 2018 | Imprimer

Le 22 novembre 2017 à Londres disparaissait à l’âge de 55 ans Dmitri Hvorostovsky, baryton russe d’obédience verdienne mais pas seulement – on a tendance à l’oublier. C’est en chantant « Ombra mai fu » de Haendel, entre autres, qu’il avait emporté en 1989 le BBC Cardiff Singer of the World, coiffant au poteau Bryn Terfel. De là datent ses débuts occidentaux avec, en 1989, Eletski dans La Dame de pique à Nice. Si verdien soit-il, Eugène Onéguine reste le rôle qui lui collera à la voix et à la peau. Invité sur les plus grandes scènes internationales, chanteur aimé du public autant que de ses collègues, l’annonce de sa maladie, incurable, en 2015, avait bouleversé la planète lyrique. Sa dernière apparition au Met fut couronnée de roses. Disparu, il reste présent dans les mémoires. Pour preuve, un gala en forme d’hommage avec notamment Angela Gheorghiu, Ildar Abdrazakov, Aida Garifullina, Marcelo Alvarez organisé au Kremlin le 16 octobre prochain, jour anniversaire de la naissance de celui que ses amis appelaient Dima. Plus d'informations

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.