Tcherniakov condamné, liberté d’expression menacée ?

Par Christophe Rizoud | lun 19 Octobre 2015 | Imprimer

Décapant comme à son habitude, Dmitri Tcherniakov proposait à Munich en 2010 une lecture de Dialogues des carmélites d'où était écartée toute dimension spirituelle. Captée par BelAir Média puis éditée en DVD et en Blu-Ray par BelAir Classiques, cette production avait suscité en son temps une légitime controverse. Estimant la pensée de Georges Bernanos trahie, ses ayants droit avaient même porté l'affaire devant les tribunaux. D'abord déboutée, leur requête vient d'être accueillie favorablement  par la Cour d'appel de Paris astreignant notamment BelAir de « prendre toute mesure pour que cesse immédiatement et en tous pays la publication dans le commerce ou plus généralement l’édition, y compris sur les réseaux de communication au public en ligne, du vidéogramme litigieux ». En clair, retirer de la venter les DVD et Blu-Ray de ces Dialogues des carmélites qui prennent par là même valeur de collector. Ce jugement peut-il faire jurisprudence ? Oui, sans grands risques cependant, la plupart des opéras représentés aujourd’hui étant tombés dans le domaine public. En revanche, se pose clairement la question de la liberté artistique. Il ne s'agit plus de savoir jusqu'où peut aller un metteur en scène dans son interprétation d'une œuvre mais quelles sont les limites imposées par notre société à sa créativité et par là-même à sa liberté d'expression. Le débat est ouvert.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.