Sur France Musique, passez le 5 décembre avec Alain Altinoglu

Par Laurent Bury | ven 29 Novembre 2013 | Imprimer
-
« Un chef amoureux des voix, dans leur dimension lyrique comme au piano, dans l’intimité de la mélodie et du lied », nous promet France Musique pour la journée du 5 décembre dont Alain Altinoglu sera l’invité. Et c’est vrai que le chef français, époux de la mezzo Nora Gubisch (qui sera présente lors du Magazine, émission réalisée en public de 12h30 à 14h), aime l’opéra : après Marouf en mai dernier Salle Favart et Un ballo in maschera à Orange cet été, il dirigera Don Giovanni au Staatsoper de Vienne, Werther au Met et Salomé à Zurich au cours des mois qui viennent. Et au disque, ce n’est pas mal non plus : en tant que pianiste, mélodies de Duparc ou de Ravel avec Nora Gubisch, en tant que chef, Thérèse de Massenet, Fiesque de Lalo... Alain Altinoglu dirige le répertoire classique mais aussi des créations contemporaines (Perelà de Dusapin, notamment). Entre 7h du matin et 22h25, on pourra découvrir les différentes facettes du personnage, avec notamment la Messe solennelle en l’honneur de sainte Cécile de Gounod et Les Hauts de Hurlevent de Bernard Herrmann. Tous les curieux seront donc les bienvenus sur France Musique en ce jeudi 5 décembre. [Laurent Bury]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager