Stravinski/Schönberg à la Cité de la Musique

Par Laurent Bury | lun 15 Avril 2013 | Imprimer
-
Alors que la Salle Pleyel s’apprête à accueillir le London Symphony Orchestra et le Monteverdi Choir dirigés par sir John Eliot Gardiner pour interpréter Oedipus Rex le 23 avril, la Cité de la Musique rapprochait pour sa part Stravinsky de Schönberg pour plusieurs concerts en ce début de printemps. Après avoir réuni L’Histoire du soldat et Pierrot lunaire (avec Salomé Haller) le 9, Renard et quelques autres mélodies de Stravinsky étaient juxtaposés à la Symphonie de chambre et autres compositions instrumentales de Schönberg le vendredi 12 avril. Le compositeur Bruno Mantovani, dont l’Opéra de Paris a créé Akhmatova en 2011, dirigeait à cette occasion l’Ensemble intercontemporain, dont les vigoureuses sonorités couvraient quelque peu la voix des solistes réunis de Renard, les ténors Markus Brutscher et Yves Saelens, le baryton Ronan Nédélec, et la toute jeune basse Andriy Gnatiuk, élève de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris, appelé en remplacement de Jérôme Varnier initialement prévu. L’équilibre était meilleur pour la Pastorale, les Deux Poèmes de Constantin Balmont et les Trois Poésies de la lyrique japonaise, où un accompagnement moins tapageur laissait s’épanouir la voix de la soprano Clémence Tilquin, qu’on retrouvera en Drusilla de Poppea e Nerone à Montpellier le mois prochain. Dans ces pièces, on entend surtout que le Russe a toujours conservé un solide attachement à la mélodie, même s'il s'est parfois aventuré sur des terres défrichées par l'Autrichien. [Laurent Bury]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager