Sheridan Square, puisque vous aimez l'opéra

Par Christophe Rizoud | ven 13 Avril 2012 | Imprimer

Les romans où l'on parle d'opéra sont suffisamment rares pour ne pas laisser passer ceux qui lui font la part belle. Dans son dernier ouvrage, Sheridan Square, Stephane Heaume multiplie les références à l'art lyrique. Déjà, il y a quelque chose de Faust en Sheridan Grimwood, le héros de cette histoire d'amour et de mort, qui a pour figurants Placido Domingo et Renée Fleming. Mécène attitré du Met, Sheridan collectionne les robes des divas, dont celle de la première Norma de Maria Callas, en 1948 à Florence, finance la création d'une suite de L'Affaire Makropoulos et lutte contre le souvenir de son ancien amant, ténor ou baryton lui-même ne sait plus trop. Puis, il y a l'écriture de Stéphane Heaume, imagée, exaltée, théâtrale dans le bon sens du terme, lyrique forcément. Exemple : « Rien d'autre. Rien d'autre que ces vastes plans de lumière et, progressivement révélés, des hommes : les matelots allongés, immobiles, alignés en une cour martiale de songe, visage tourné vers les nuées d'avant l'abordage, d'avant le réveil, d'avant l'exécution ». Que décrit Stéphane Heaume ici ? Une représentation de Billy Budd évidemment. Christophe Rizoud

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager