Satie honoré loin d'Arcueil

Par laurent bury | lun 25 Juillet 2016 | Imprimer

Même si Arcueil, la ville où il trépassa, ne s'est pas toujours sentie d’humeur à l’honorer, Erik Satie a trouvé en sa région natale un cadre propice à la célébration de son cent-cinquantième anniversaire. Dans le cadre de la 22e édition des Promenades musicales en Pays d’Auge, Pont-l’Evêque fêtait ce dimanche 24 juillet l’enfant d’Honfleur avec un programme en trois parties : d’abord à l’église de la ville, où le Kyrie de la Messe des pauvres était encadré par des pièces de Bach et de Couperin, ensuite au Cinéma-Théâtre où les mélodies de Satie encadraient des films de Méliès, et enfin avec un « Buffet blanc » accompagné d’improvisations jazzistiques. Blanc, parce que selon un des ses célèbres textes, Satie ne mangeait que des aliments blancs : il y avait donc bien de la « salade de coton » dans ce buffet, mais pas seulement. Entre Hector Cornilleau à l’orgue et Thierry Montier au piano jazz, Emmanuel Pleintel alternait ses différentes casquettes de récitant, pianiste et même chanteur, cependant que la soprano Anne-Aurore Cochet, d’abord angélique dans la Messe des pauvres, devenait la Diva de l’Empire en personne. Elle reviendra le 31 juillet à Bernay pour un concert intitulé « Un banquet pour Madame Bovary », conçu par Les Frivolités Parisiennes, qui se terminera nécessairement par un extrait de Lucie de Lammermoor. Il vous reste donc quelques soirées pour profiter de ce festival, notamment mercredi 27, où la mezzo Anna Reinhold et le luthiste Thomas Dunford interprèteront des pièces italiennes du XVIIe siècle, dans le cadre majestueux du château de Canon. (Plus de renseignements)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.