Respighi, le retour

Par Laurent Bury | lun 16 Janvier 2017 | Imprimer

Si Puccini reste l’arbre dont la présence monumentale cache la forêt, l’opéra italien de la première moitié du XXe siècle revient lentement mais sûrement sur les scènes. Pour Wolf-Ferrari, la cause semble presque gagnée, grâce à plusieurs belles reprises ici et là. Pour Respighi, en revanche, il reste beaucoup à faire, malgré l’enchanteresse résurrection strasbourgeoise de sa Belle au bois dormant en 2015. En 1927, La campana sommersa, opéra féerique, avait été refusé par Ricordi, éditeur habituel des partitions de Respighi, et avait donc été créé à Hambourg, dans une traduction allemande, ce qui n’était de fait qu’un retour aux sources puisque le livret était inspiré de la pièce de Gerhart Hauptmann, Die versunkene Glocke. Depuis, l’œuvre est restée presque aussi engloutie que la cloche qui lui donne son titre, malgré quelques reprises sporadiques (le festival de Montpellier en avait proposé une version de concert en 2003). La saison dernière, le Teatro Lirico di Cagliari en a proposé une somptueuse production, que le New York City Opera reprend du 31 mars au 5 avril prochain. Evidemment, il sera difficile d’égaler les fastes vocaux des dernières représentations new-yorkaises, qui remontent aux années 1928-29, et pour lesquelles le Metropolitan avait réuni Elisabeth Rethberg, Giovanni Martinelli, Giuseppe De Luca et Ezio Pinza, sous la direction de Tullio Serafin…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.