Quelques hauts faits lyriques de l’Orchestre national de France en CD

Par Christophe Rizoud | mar 24 Mars 2015 | Imprimer

Première formation symphonique permanente créée en France, en 1934, l’Orchestre national de France compte au cours d’une histoire riche en rencontres – de Désiré-Émile Inghelbrecht, son premier chef titulaire, à Daniele Gatti, son directeur musical depuis septembre 2008, plusieurs hauts faits lyriques. Un coffret de 8 CD compilant 80 ans de concerts inédits vient en rappeler les plus glorieux : de Francis Poulenc, les Chansons villageoises interprétées par Pierre Bernac et Roger Désormière Salle Gaveau le 24 avril 1944 ou, 17 ans après, la création mondiale par Denise Duval de La Dame de Monte-Carlo ; de Maurice Ravel, Deux Chants hébraïques par Victoria de los Angeles en 1955 et Shéhérazade par Léonard Bernstein et Marylin Horne en 1975 ; les Lieder eines fahrenden Gesellen de Gustav Mahler par Dietrich Fischer-Dieskau en 1957 ; les Altenberglieder d’Alban Berg par Jascha Horenstein et Irma Kolassi en 1953 ; ou encore la création en 1976 de Calmo, partition pour mezzo-soprano et orchestre de Luciano Berio, dirigée par le compositeur lui-même. Chacun de ces enregistrements a fait l’objet d’un réglage en haute résolution « de manière à installer l’auditeur dans la meilleure position d’écoute possible ». Sortie le 24 mars (plus d’informations).

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager