Quand Joyce DiDonato secoue les « arie antiche »

Par Laurent Bury | jeu 16 Janvier 2020 | Imprimer

Alors que paraît à la fin du mois la nouvelle intégrale d'Agrippina où elle tient le rôle-titre, alors qu'on peut se demander si et quand sortira un enregistrement du Winterreise qu'elle a récemment interprété avec Yannick Nézet-Séguin au piano, Joyce DiDonato persiste et signe dans une démarche qui avait pu déconcerter dans son disque Songplay sorti début 2019, et actuellement sur les rangs pour les Grammy Awards dans la catégorie « Best Classical Solo Vocal Album ». Dans le cadre des Tiny Desk Concerts, elle vient de proposer un concert liant ses origines familiales italiennes à la musique la plus américaine, en chantant quelques célèbres arie antiche, comme « Se tu m'ami » de Parisotti et attribué par lui à Pergolèse, ou de plus authentiques, mais revisitées par un accompagnement original, celui d'un jazz band composé de cinq instrumentistes (piano, trompette, contrebasse, bandonéon et percussions). Quand trilles et roulades rencontrent scat et riffs, cela donne... ceci :

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.