Purcell sourit aux audacieux

Par Laurent Bury | lun 06 Janvier 2014 | Imprimer
-
De Purcell à l’opéra, on ne connut longtemps que Didon et Enée. Puis vint la résurrection de The Fairy Queen, et même de King Arthur. Mais décidément, ces trois titres ne suffisent pas à satisfaire la demande. Comme le public veut des spectacles lyriques purcelliens, il faut bien, sinon en inventer, du moins en arranger à partir des fragments laissés par l’Orpheus britannicus. A Madrid le mois dernier, Peter Sellars s’est emparé de The Indian Queen et, avec la complicité de Teodor Currentzis, y a associé divers morceaux du compositeur pour fabriquer une soirée d’opéra d’une durée respectable à laquelle le metteur en scène a pu mêler ses propres obsessions mystiques. En janvier à Mannheim, Calixto Bieito, autre enfant terrible du théâtre lyrique, jette son dévolu sur The Tempest et monte le texte de Shakespeare avec les intermèdes musicaux de Purcell (il semble que l’essentiel de la partition soit en fait due à son élève John Weldon), arrangés par Fredrik Zeller. Et au cas où vous en redemanderiez, Hervé Niquet reprend ce même mois à l'Opéra de Metz sa version de The Indian Queen créée l'été dernier au festival de Schwetzingen. [Laurent Bury]
The Indian Queen, mise en scène de Peter Sellars, Teatro Real de Madrid, à revoir jusqu'au 25 mai 2014 sur culturebox
Der Sturm, Shakespeare/Purcell, mise en scène de Calixto Bieito, National Theater Mannheim, du 18 janvier au 21 février, renseignements
The Indian Queen, mise en scène de Joachim Schloemer, Le Concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet, Opéra de Metz, les 19 et 21 janvier, renseignements


 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur