Piotr Beczala comme vous ne l’avez jamais entendu

Par Christophe Rizoud | lun 23 Avril 2018 | Imprimer

L’édition du 20 avril du New York Times relate une expérience insolite. Piotr Beczala, actuellement Rodolfo dans Luisa Miller au Met, a voulu enregistrer sa voix dans les mêmes conditions qu’au début du 20e siècle en utilisant une machine à cylindre Edison. A l’écoute, le ténor reste identifiable mais l’intonation, trémulante, semble hasardeuse. De son propre aveu, la résonance n’est pas mauvaise, les aigus corrects mais son chant apparaît faible, lointain et les consonnes sont inexistantes. Bilan de l’opération : si de tels enregistrements à l’époque pouvait sembler relever du miracle, le résultat est loin de la réalité et les voix des grands chanteurs du passé immortalisées avec ce procédé demeurent une énigme que seule l’imagination peut résoudre.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.