Natalie Dessay et Laurent Naouri laissent tomber l’opéra

Par Christophe Rizoud | lun 25 Mai 2009 | Imprimer

Natalie Dessay et Laurent Naouri ont, plus conjointement que jamais, décidé de faire des infidélités à l’opéra. Alors que la première propose un spectacle de chansons de Michel Legrand et Claude Nougaro dans une mise en scène de Laurent Pelly les 28 et 29 mai au TNT de Toulouse, le second offre au même endroit deux jours auparavant, les 26 et 27 mai, un concert autour de Cole Porter.
Retour aux premières amours pour le baryton français qui, dans La Dépêche1, avoue s'intéresser au jazz depuis son plus jeune âge. Même son de cloche dans le même journal2 : Natalie Dessay lève le voile sur ses amours de jeunesse en confiant que « Michel Legrand fait partie de [sa] vie, plus peut-être que le répertoire classique » car, âgée de cinq ans quand Peau d'âne de Jacques Demy est sorti, elle connaissait le film « par cœur ».
Que les amateurs d’opéra purs et durs, effrayés par cette escapade hors des sentiers lyriques de deux de leurs chanteurs favoris, se rassurent. Même si Natalie Dessay projette en 2010 de faire ses débuts au théâtre dans une pièce de Thomas Bernhard, L'ignorant et le fou, elle ne renonce pas pour autant à sa première Traviata le 3 juillet à Santé Fe et annonce qu’elle reprendra ce rôle à Aix-en-Provence en 2011, puis à Vienne, New York, Barcelone et, probablement, Paris. Elle compte aussi ajouter à son palmarès Elvira des Puritains. Quant à Laurent Naouri, il est toujours prévu qu’il interprète Germont lors de cette fameuse Traviata de Santa Fe avant de retrouver à la fin de l’année Toulouse et le rôle du Baron de Gondremarck dans La Vie parisienne. Christophe Rizoud
 
1 http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/23/610972-L-union-Laurent-Naouri-en-quartet.html
2 http://www.ladepeche.fr/article/2009/05/24/611347-Natalie-Dessay-Mon-defi-Nougaro.html
Réagissez à cet article, votre commentaire sera publié

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager