Mort de Sir Colin Davis

Par Christian Peter | lun 15 Avril 2013 | Imprimer

Sir Colin Davis est mort hier, dimanche 14 avril, à l’âge de 85 ans. Né en 1927, le chef d’orchestre britannique est connu et admiré des amateurs d’art lyrique pour son interprétation des opéras de Berlioz dont les enregistrements font aujourd’hui référence : Benvenuto Cellini avec Nicolai Gedda (1969), Béatrice et Bénédict avec Christine Eda-Pierre (1972), La Damnation de Faust avec Nicolai Gedda de nouveau (1973) et Les Troyens avec Jon Vickers (1977). Quand on lui demandait les compositeurs qu’il admirait, il citait également Mozart, Stravinsky, Tippett dont il créa The Knot Garden (1970), The Ice Break (1977) et The Mask of Time (1984), Brahms, Sibelius et Wagner. Sir Colin Davis fut d’ailleurs le premier chef d'orchestre anglais à diriger au Festival de Bayreuth (Tannhäuser en 1977). A propos de ce Tannhäuser légendaire édité en DVD, Christian Peter écrivait ici-même « Sir Colin Davis, surtout connu pour ses interprétations mozartiennes et berlioziennes, livre ici une direction extrêmement précise et équilibrée dépourvue de toute emphase. ». Cette précision et cet équilibre nous semblent caractériser l’art de celui qui déclarait au Guardian en mai 2011 : « Moins vous avez d’égo, plus vous avez d’influence en tant que chef d’orchestre. Résultat : vous pouvez vous concentrer sur les seules choses qui importent vraiment : la musique et les gens qui la jouent ». [Christophe Rizoud]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager