Mieczyslaw Weinberg, la redécouverte continue

Par Laurent Bury | ven 26 Avril 2013 | Imprimer
 
La création mondiale posthume en 2010 de La Passagère au festival de Bregenz, dirigée par Teodor Currentzis, dans un spectacle mis en scène par David Pountney qu’on a ensuite pu voir à l’ENO, et qui sera repris le 13 mai prochain à Tel Aviv, avait fait figure d’événement (voir le DVD sorti chez Neos). On découvrait ainsi en Occident le compositeur russe Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) dont la seule œuvre connue jusque-là était la bande son du film Quand passent les cigognes. Après La Passagère (1967-68), sa première incursion dans le genre, encouragée par Chostakovitch, Weinberg devait encore concevoir une poignée d’opéras, dont La Madone et le soldat (1970), L’Amour de D’Artagnan (1971), Je tiens à féliciter ou Lady Magnesia (1975). Le Portrait, d’après Gogol, créé à Brno en 1983, avait été donné à Nancy au printemps 2011, dans une production également due à David Pountney. Le 5 mai, le Nationaltheater de Mannheim programmera la dernière œuvre lyrique de Weinberg, Der Idiot, d’après Dostoïevski, opéra composé en 1985, auquel on souhaite le même succès que The Passenger
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.