L'opéra pour Natalie Dessay, c'est fini

Par Maximilien Hondermarck | mar 11 Juin 2013 | Imprimer

 
Le retrait de Natalie Dessay des tréteaux d'opéra - souvent annoncé - semble se préciser. En marge des Contes d'Hoffmann à San Francisco - où elle chante Antonia -, elle a confiée au journal californien The Examiner : « Je veux changer de vie ; je veux faire du théâtre ». Et d'annoncer que sa Manon à Toulouse à l'automne 2013 sera sans doute son dernier rôle : « J'ai fait mes "vrais" débuts au Capitole, dans les choeurs. J'avais commencé par des études dramatiques. C'était ma véritable passion : c'est ma véritable passion. C'est seulement un long détour de 33 ans - pour finalement revenir au point de départ. Je n'ai plus rien à chanter ; j'ai chanté la plupart des rôles qu'il m'était possible de chanter. Je ne chanterai pas Juliette. A mon âge ? Allons ! Ni même Lucia, ou Adina, ou les autres. C'est pour cela que j'arrête : il faut aimer passionnément le répertoire, les rôles. Pendant un temps, j'y ai pris du plaisir, maintenant, plus. Je passe à autre chose ! ». Natalie Dessay explique en outre à nouveau à quel point le théâtre lui semble supérieur au chant : « Mon idole est, était et restera Maria Callas (...). J'aime les actrices, je me fiche de la voix. Une belle voix dans un corps qui ne ressent pas le théâtre ne m'intéresse pas plus de cinq minutes ». Quant aux rôles qu'elle pourrait se voir confier au théâtre, la soprano n'a pas encore d'idées préconçues : « Je n'en ai aucune idée : tant que cela se fait avec des gens et des textes passionnants, je serai heureuse ». Si cette décision devait être irrévocable, qu'elle soit dans ces colonnes assurée de notre admiration renouvelée : nous aurons non seulement connu une grande voix, mais aussi une grande actrice. [Maximilien Hondermarck]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.