Les Ténors classiques, si le chœur vous en dit

Par Christophe Rizoud | lun 30 Mars 2015 | Imprimer

« Les plus grands chœurs d’opéra chantés par trois ténors deviennent des grands airs lyriques » : vous n’en rêviez pas forcément, Sony l’a fait. Depuis que la réunion de Luciano Pavarotti, Placido Domingo et José Carreras aux Thermes de Caracalla en 1990 a entrainé la vente de plusieurs millions d’albums, les labels discographiques s’appliquent à reproduire une formule dont le filon semble s’épuiser chaque année davantage. Cette fois, il s’agit de l’adaptation pour trois voix de ténors de quelques-uns des plus célèbres chœurs d’opéras : les courtisans de Rigoletto, les matadors de La traviata, les bohémiens du Trouvère, les prisonniers de Fidelio, les pèlerins de Tannhaüser et même la chevauchée des Walkyries ! Les 65 instruments à vent de l’Orchestre d’Harmonie de la Garde Républicaine, dirigés par François Boulanger, sont censés « apporter des couleurs inédites au projet ». Les partitions interprétées n'en paraissent pas moins rebattues. La popularité de ces trois ténors n'est pas comparable à celle de leurs ainés. A les écouter chanter l’italien et l'allemand, on comprend qu’ils n’ont pas grandi au sud des Alpes, ni à l'est du Rhin. Olivier Coiffet se produit en soliste avec de nombreux ensembles, David Lefort est un interprète reconnu de mélodies françaises (son premier disque consacré aux mélodies de Poulenc a été récompensé en 2006 par un Orphée d’Or de l’Académie du Disque Lyrique) et Robert Getchell compte à son palmarès plusieurs grands rôles du répertoire, baroque principalement. Que diable sont-ils allés faire dans cette galère ?

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.