Le Trouvère et Mitridate, ou comment faire des économies à l'opéra

Par Laurent Bury | mer 10 Février 2016 | Imprimer

Et si, en ces temps d’austérité, les différentes maisons d’opéra de France et de Navarre voulaient s’unir pour permettre de salutaires économies, qui pourraient se répercuter utilement sur les cachets des artistes ? La solution est simple, et elle apparaît comme une évidence si l’on veut bien prendre en considération quelques productions d’opéra récentes. Les metteurs en scène les plus divers semblent en effet tomber d’accord sur un point : toute œuvre lyrique dont le livret prévoit qu’elle se déroule en plusieurs lieux selon les actes ou même les scènes, peut en réalité être montée dans un décor unique, représentant un théâtre désaffecté, plus ou moins détruit par un conflit armé. C’est la recette appliquée à Lille pour Le Trouvère, c’est aussi celle qu’on retrouvera au Théâtre des Champs-Elysées pour Mitridate à partir du 11 février. Bien sûr, il va de soi que les costumes sont aussi ceux que peuvent porter les rescapés de bombardements, ce qui, là encore, va dans le sens de l’économie. Dès lors, pourquoi ne pas généraliser le principe à l’ensemble de la production opératique depuis 1600 ? Et pourquoi ne pas utiliser un seul décor, qui pourrait voyager d’un théâtre à un autre, au prix de quelques modifications liées à la taille de la scène ? Il n’y a plus qu’à (ne pas) espérer que le ministère de la culture lit Forum Opéra.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.