Le secret de Didon enfinrévélé ?

Par Laurent Bury | mar 17 Septembre 2013 | Imprimer
-
Pendant que les spécialistes continuent à s’interroger sur les véritables circonstances de la création de Dido & Aeneas, le compositeur allemand Andreas N. Tarkmann a résolu le mystère à sa façon dans un opéra de chambre intitulé Didos Geheimnis (« Le secret de Didon »), commandé spécialement pour le Mädchenchor Hannover, ce qui nous rapproche évidemment de la représentation du chef d’œuvre de Purcell donnée dans un pensionnat de Chelsea en 1689. L’intrigue de Didos Geheimnis nous montre un chœur de jeunes filles d’aujourd’hui préparant une représentation de Dido & Aeneas (la partition en est régulièrement citée), chœur dont trois membres, modernes sorcières, ont décidé de détruire l’idylle qui s’est nouée entre leur camarade Daphne et le fils du jardinier, René. Sur une musique tout à fait tonale qui lorgne tantôt vers Poulenc, tantôt vers Kurt Weill, Andreas Tarkmann a surtout cherché à mettre en valeur les choristes du Mädchenchor Hannover. A la seule écoute, l’œuvre paraît toutefois un tantinet longuette - elle dure un peu moins d'une heure et demie - , et peu variée dans ses atmosphères, impression à démentir peut-être si un jour elle est montée sur une scène française.. [Laurent Bury]
Didos Geheimnis, opéra de chambre en un prologue et sept scènes, pour solistes, chœur et quatre instrumentistes, musique d’Andreas N. Tarkmann, livret d’Eberhard Streul, enregistrée en mai 2012. 2 CD Rondeau ROP6076/77

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager