Le grand retour des Huguenots

Par Christophe Rizoud | jeu 19 Mai 2011 | Imprimer

Pauvre Meyerbeer qui, après avoir été le compositeur le plus joué de son époque, est devenu le paria des dictionnaires de musique. Heureusement pour lui, la situation semble s’être améliorée ces dernières années. Si aujourd’hui ses opéras occupent rarement l’affiche, ce n’est plus en raison de leur prétendue médiocrité mais parce qu’ils s’avèrent particulièrement difficiles à représenter. Le « Grand Opéra », dont le père de Robert le Diable fut l’apôtre, a en effet ses exigences : un orchestre symphonique, des choristes en veux-tu en voilà mais aussi des décors, des costumes, un corps de ballet au grand complet et surtout des chanteurs rompus à tous les exercices, capables de puissance, d’expression autant que de virtuosité. Voilà qui rend d’autant plus louable l’initiative du Théâtre Royal de La Monnaie dont Les Huguenots dirigés du 11 au 30 juin par Marc Minkowski s’annoncent comme le clou de cette fin de printemps. Tout aussi digne d’éloges, l’Opéra National du Rhin n’hésite pas à programmer à son tour la partition phare de Meyerbeer au cœur d’une saison intelligemment contrastée (de Farnace de Vivaldi à la création contemporaine – La nuit de Gutenberg de Philippe Manoury, en passant par Rossini, Puccini et les deux Strauss – Johann et Richard). Les points communs entre ces deux Huguenots ? La mise en scène d’Olivier Py, la Valentine de Mireille Delunsch, le Saint-Bris de Philippe Rouillon et le plaisir de (re)découvrir une œuvre injustement mésestimée. Plus d’informations sur www.lamonnaie.be et sur www.operanationaldurhin.eu/opera-2011-2012 Christophe Rizoud
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager