Le festival de Saintes, de Monteverdi à Martinů

Par Laurent Bury | lun 30 Mars 2015 | Imprimer

Fondé en 1972, le festival de Saintes annonce pour 2015 un recentrage sur le répertoire auquel il est le plus souvent associé : la musique ancienne. Du 10 au 18 juillet, on y donnera beaucoup de Bach, mais on reculera aussi d’un bon siècle en amont, avec des madrigaux de Monteverdi et de Gesualdo, et l’on s’autorisera à aller jusqu’à Wagner et Richard Strauss, où Philippe Herreweghe fera ses premiers pas à la tête de l’Orchestre des Champs-Elysées. Carolyn Sampson, Johanette Zomer, Mathias Vidal, Reinoud Van Mechelen sont quelques-uns des solistes que l’on pourra entendre, sans oublier de nombreux ensembles vocaux : Aposiopée, Vox Luminis, La Main Harmonique, Pygmalion ou le Collegium Vocale Gent. La Petite Messe solennelle de Rossini côtoiera la Messe en si de Bach, et l’on pourra découvrir le Kaiser-Requiem de Johann Joseph Fux (1660-1741). Et pour être sûr qu'il y en aura vraiment pour tous les goûts, le festival de Saintes permettra aussi d'entendre de larges extraits du Ballet royal de la Nuit, conçu pour le tout jeune Louis XIV, et de voir un spectacle de lanterne magique conçu par Louise Moaty, associant la musique d’Erik Satie à celle de John Cage.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager