Le Bolchoi continue de voir grand

Par Christophe Rizoud | jeu 27 Octobre 2011 | Imprimer

En russe, Bolchoi veut dire grand : un adjectif qui tient lieu de mantra au fameux théâtre lyrique russe, depuis son édification en 1825 (il était alors la seconde plus grande scène du monde après La Scala) et ensuite à travers les nombreuses péripéties de son histoire (comme un grand nombre de maisons d’opéra, il fut ravagé par un incendie en 1853 et reconstruit à l’identique). Dernier épisode de ses aventures : la restauration XXL dont il vient de faire l’objet, après six ans de travaux pour un coût officiel de 21 milliards de roubles (près de 500 millions d'euros), et qui sert de prétexte à une soirée de gala majuscule. Angela Gheorgiu, Placido Domingo, Dmitri Hvorostovski, Natalie Dessay, Violeta Urmana, ainsi que les Etoiles, Solistes et Corps de ballet du Théâtre Bolchoï interpréteront des extraits de pièces lyriques et chorégraphiques qui ont fait la célébrité de l’institution moscovite. Contrairement à la rumeur qui prétendait que le prix d'un billet pouvait atteindre 2 millions de roubles (près de 50.000 euros), l'entrée se fera sur invitation seulement. A suivre en direct et gratuitement sur Arte Live Web demain, vendredi 28 octobre à 20h40. Christophe Rizoud 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager