L'autre festival de Bayreuth

Par Laure Bertoli | mar 24 Juillet 2012 | Imprimer

Qu’ont en commun le bassin minier du Nord-Pas de Calais, les lacs d' Ounianga au Tchad, la ville de Rabat, les fermes du Hälsingland en Suède et l’opéra des Margraves de Bayreuth ? Ils font partie des vingt-six sites que l’Unesco vient de classer au patrimoine mondial de l’humanité. Joyau du style baroque, celui qui est chronologiquement le premier opéra de Bayreuth fut construit entre 1744 et 1748 à la demande de la margravine Wilhelmine, sœur aînée de Frédéric II de Prusse, elle-même auteur d’une œuvre lyrique, Argenore, jouée en 1740 pour l’anniversaire de son époux. Le bâtiment fut conçu par Joseph Saint-Pierre, architecte de la Cour, et l’intérieur, qui peut accueillir 500 spectateurs, fut aménagé par le célèbre Giuseppe Galli-Bibiena. Jusqu’en 2009, date de sa fermeture pour rénovation, il a servi de cadre au festival Bayreuther Barock qui, pour être moins connu que son illustre voisin, n’en est pas moins fort actif : y ont ainsi été représentées des œuvres de Haendel, Rameau, Vivaldi, Purcell, Cavalli, Galuppi, et même le Céphale et Procris d’Elisabeth Jacquet de la Guerre. La réouverture est attendue avec d’autant plus d’impatience que le classement par l’Unesco devrait se traduire par un afflux de touristes. [LB]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager