L'année de tous les Coqs d'or

Par Laurent Bury | ven 18 Mars 2016 | Imprimer

Cette fois c’est officiel, Rimski-Korsakov a la cote. La preuve ? La saison 2015-16 s’annonce pour le compositeur russe aussi fertile que pour Cavalli, c’est tout dire. Tandis que le Staatsoper de Berlin s’apprête, en avril prochain, à reprendre La Fiancée du tsar dans la production de Dmitri Tcherniakov, l’Opéra de Paris vient d’annoncer une Sniegourotchka pour le printemps 2017, montée par le même Tcherniakov, qui se déclarait, lors de la conférence de presse du 10 février, très heureux de pouvoir mettre en scène les trois meilleures œuvres de Rimski : Kitège (Amsterdam en 2012), la susdite Fiancée du tsar en 2014 et, donc, Sniegourotchka. Pourtant, l’opéra qui fit le plus pour la popularité de Rimski-Korsakov en Occident est sans doute Le Coq d’or, ce que confirme les multiples productions dont le gallinacé fera l’objet l’an prochain. Bruxelles et Madrid se sont associés pour proposer The Golden Cockerel en décembre 2016, et El Gallo de oro en mai-juin 2017, spectacle monté par Laurent Pelly et dirigé par Ivor Bolton, avec une distribution presque exclusivement slave, où l’on remarque notamment Venera Gimadieva en reine de Chemakha. Et sans que la saison de l’Opéra de Lorraine ait encore été annoncée, on sait déjà – pour l’avoir lu dans la biographie de la basse Mischa Schelomianski incluse dans le programme du Songe d’une nuit d’été à Metz – qu’un autre Coq d’or sera présenté à Nancy au cours de la saison prochaine. Enfin, dès ce mois d’avril, le Deutsche Oper de Düsseldorf prend les devants, avec Der Goldene Hahn. C’est donc parti pour plus d'un an de Kукареку, Kikiriki, de Kikeriki, de Kukeleku et autres Cocorico…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.