L’Amour de Loin à New York ou la victoire des femmes ?

Par Christophe Rizoud | ven 25 Novembre 2016 | Imprimer

L’Amour de loin, sur la scène du Metropolitan Opera à compter du jeudi 1er décembre et dans les cinémas du monde entier le samedi 10 décembre,  vient doublement rompre les codes de la première institution lyrique new-yorkaise. D'une part, parce qu’il s’agit d’une partition contemporaine, créée à Salzbourg en 2000, choix audacieux de la part d’une salle réputée pour la prudence de sa programmation. D'autre part, parce que le compositeur de cet opéra en cinq actes sur un livret d'Amin Maalouf est une compositrice – Kaija Saariaho née en 1952 à Helsinki –, ce qui n’était pas arrivé au Met depuis les représentations  de Der Wald d’Ethel Smyth en 1903 ! Un premier pas vers davantage de mixité dans un univers entièrement soumis aux codes masculins ? Peut-être si l’on en juge à la direction d’orchestre qui à été confiée, là aussi de manière pas si fréquente, à une femme – Susanna Mälkki connue en France des amateurs d'art lyrique pour avoir dirigé en 2013 L'Affaire Makropoulos à l'Opéra Bastille et un an auparavant la création mondiale du Re Orso de Marco Stroppa Salle Favart.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.