La relève de l’opéra est à Herblay

Par Sylvain Angonin | mar 10 Mai 2011 | Imprimer
Loin des canons habituels du monde lyrique, le Théâtre Roger Barat de Herblay fait ce pari fou depuis 1994 de créer et produire un opéra chaque année. Une initiative qui répond à une volonté de démocratiser un art réputé démodé et élitiste. Cette année, c’est Rigoletto de Verdi qui est à l’affiche et qui permet au théâtre de répondre à deux principaux objectifs. D’abord, celui de mener des actions pédagogiques à destination du public scolaire, notamment à travers trois interventions par classe de comédiens, plasticiens et aussi de professeurs de musique. Puis, c’est la possibilité à de jeunes talents d’exercer pleinement leur art. Soulignons à cette occasion la participation de 25 élèves du Conservatoire de musique d’Herblay qui, au sein de l’Orchestre-Atelier OstinatO, dirigé par Jean-Luc Tinguaud, jouera l’orchestre du bal en début d’opéra. Dans la mise en scène de Bérénice Collet qui appréhende la question de la contemporanéité de l’opéra, le théâtre Roget Barat assure son rôle de passeur intergénérationnel et garantit une visibilité aux talents de demain. Autant de bonnes raisons pour participer à cette grande aventure humaine et artistique qui se déroulera du 18 au 31 mai 2011. [SA]
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager