Kristine (Opolais) et Jonathan (Tetelman), un couple lyrique de plus

Par Laurent Bury | mer 01 Janvier 2020 | Imprimer

Le chef letton Andris Nelsons vient de diriger le concert du Nouvel An à Vienne, mais cela fait déjà un certain temps que Kristine Opolais ne partage plus les destinées de son compatriote. Depuis plusieurs mois, la soprano file le parfait amour avec Jonathan Tetelman, qu'on a notamment pu entendre en Pinkerton à Montpellier. Bien que Puccini occupe une large place dans leur agenda à tous les deux, les tourtereaux n'ont guère eu jusqu'ici l'occasion de se produire ensemble, sauf lorsque monsieur Tetelman a été appelé à remplacer in extremis le titulaire de Cavaradossi à Dresde en novembre dernier, alors que sa Dulcinée était Tosca. Le ténor chilien est actuellement Cavaradossi à Malmö, et retrouvera le rôle en juin à Buenos Aires, mais c'est à Hambourg que Kristine Opolais sera de nouveau Tosca en mars prochain. Pour elle, l'échéance importante sera sa prise de rôle dans Adriana Lecouvreur à Bologne en mai. Cependant, que les amateurs d'idylle lyrique se rassurent : les récitals sont là pour réunir les couples d'opéra, et Kristine et Jonathan ont prévu de chanter ensemble ainsi à Moscou en février, pour un concert dirigé par Maxim Vengerov.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.