Jonas Kaufmann et les consonnes

Par Maximilien Hondermarck | ven 08 Mai 2020 | Imprimer

En lisant l'interview que donne Jonas Kaufmann dans le dernier numéro d'Opera Now, titrée « Sa bataille avec Bayreuth », on se demande si nos confrères anglais n’auraient pas suivi un stage chez France-Dimanche. La « bataille » de Jonas Kaufmann avec le festival de Bayreuth n’est en fait qu’une ancienne anecdote – au demeurant fort instructive ! En 2010, le ténorissimo chante Lohengrin sur la colline sacrée, après une prise de rôle triomphale à Munich l’année précédente. Son secret ? « Lohengrin est pour moi un opéra italien, et je chante le rôle à l’italienne, c’est-à-dire avec un allemand compréhensible bien sûr, mais dont le son est plus rond, plus dolce que ce que nous avons l’habitude d’entendre. Je ne le chante pas d’une manière qui cherche à pousser et écraser le son, à vouloir sonner wagnérien ».

Que n’avait-il blasphémé… « Avec Andris Nelsons, il n’y a eu aucun problème, il a été merveilleux. Mais l’équipe du festival n’a pas du tout goûté mon allemand, car mes consonnes n’étaient pas assez explosives. Cela n’a aucun sens de gâcher la ligne mélodique avec des doubles consonnes crachées ! C’est le genre de pronociation que nous sommes, ou étions, habitués à entendre chez Wagner, à l’exception de quelques anciens beaux enregistrements. Cela a été un long combat, et mon allemand a été constamment corrigé par les équipes du festival. Mais j’ai tenu bon – car je pensais que cette question était absolument clé ». Une vraie tête de mule – et un triomphe unanime chez les festivaliers. Pour le reste, l’interview-fleuve du ténor ne réserve pas de scoops, mais des analyses percutantes de ses grands rôles : Werther, Des Grieux, Florestan, Parsifal et Otello, dont l’enregistrement paraît normalement dans quelques jours chez Sony.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.