Jean-François Borras et Faust, une liaison dangereuse

Par Laurent Bury | sam 11 Janvier 2020 | Imprimer

Jean-François Borras est un des artistes français qui font une belle carrière internationale. De ce côté-là, tout va bien, merci. Mais il est un rôle, ou plutôt un personnage lyrique qui, à travers ses différents avatars dans l'histoire de la musique, semble ne guère réussir au ténor. En juin 2018, il avait dû renoncer à participer à la résurrection de la version originale du Faust de Gounod organisée par le Palazzetto Bru Zane, et avait cédé la place à Benjamin Bernheim. On se rappelle qu'en juillet de la même année, à Orange, dans le Mefistofele de Boito, un incident de nacelle avait suspendu Jean-François Borras à un fil au-dessus du vaste plateau du théâtre antique. Depuis, la malédiction semblait évitée, et le ténor avait pu chanter d'autres Faust sans encombre, à Marseille ou à Monte-Carlo. Mais voilà qu'une nouvelle contrariété faustienne a surgi : mercredi 15 et jeudi 16 janvier, il devait interpréter le Faust de Berlioz à la Philharmonie de Paris, et d'ailleurs son portrait figure encore sur le site de la salle, alors même que son nom a été remplacé par celui de Paul Groves (voir ci-dessous). Non, décidément, Jean-François Borras n'aime pas Faust, ou bien c'est Faust qui ne l'aime pas.
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.