Jaroussky-Saariaho, le son seul suffit-il ?

Par Laurent Bury | mar 29 Mars 2016 | Imprimer

Adoubement suprême pour tout compositeur contemporain, le Met montera la saison prochaine L’Amour de loin de Kaija Saariaho, dans une nouvelle production qui aura même l’honneur d’être diffusée le 10 décembre dans les opéras du monde entier. Pour l’instant, la compositrice finlandaise vient de voir, le 15 mars, sa dernière œuvre lyrique créée à Amsterdam, mais Only the Sound Remains (« Ne reste que le son ») ne semble pas avoir convaincu tout le monde. Si le site Bachtrack salue « l’intensité compacte » de la musique « fascinante » des deux pièces courtes composant ce double-bill, The Guardian juge le spectacle monté par Peter Sellars « inerte et dénué de qualités dramatiques ». Malgré tout le talent de Philippe Jaroussky et de la basse Davone Tines, le son seul suffira-t-il à susciter l’enthousiasme ? Il reste une représentation, ce mardi 29 mars, pour vous faire votre opinion, à moins d’attendre le passage de cette œuvre par Helsinki, Madrid et Toronto, ou son arrivée prévue à Paris, comme nous vous l’annoncions il y a un an.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.