Gregory Kunde nommé Cavaliere di Verdi

Par Christophe Rizoud | ven 19 Octobre 2018 | Imprimer

Le 16 octobre dernier à Parme à l’issue du concert de charité « Fuoco di gioia », où une standing ovation a accueilli son interprétation de l’air d’Otello, « Dio, mi potevi scagliar », Gregory Kunde s’est vu décerner le titre de « Cavaliere di Verdi ». Cette distinction récompense une personnalité qui a porté haut dans le monde le nom et l'oeuvre du compositeur italien. Elle est remise par Le Club des 27, une association de passionnés verdiens née en 1958 de discussions animées dans un bar de Parme. Le chiffre 27 fait référence aux opéras de Verdi selon un décompte à la subjectivité revendiquée : versions françaises et adaptation d’œuvre sous un autre titre exclues – Don Carlos, Les Vêpres siciliennes, Jérusalem, Aroldo… -, Messa da Requiem incluse. Chacun des 27 membres reçoit lors de sa nomination le nom d’une œuvre verdienne qu’il conserve jusqu’à son départ de l’association. Comment rejoint-on ce cercle très fermé ? Le site du Club ne le précise pas mais les critères d’intégration ne semblent pas se préoccuper de parité. Même « Aida » et « Traviata » sont des hommes ! Grégory Kunde est le premier ténor à être ainsi distingué depuis José Carreras en 2005.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.