Gérard Mortier victime du "franquisme" ?

Par Christophe Rizoud | jeu 12 Septembre 2013 | Imprimer
-
Normal
0
21
false
false
false
FR
X-NONE
X-NONE
/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
Comme prévu, Gérard Mortier ne voit pas d'un bon œil l'annonce du nom de son successeur, Joan Matabosch, d'autant qu’il aurait appris la nouvelle par la bande à la sortie du bloc opératoire. « J'ai un cancer mais je ne suis pas mort » s'est-il indigné quand on l’a informé que le Teatro Real, arguant de ses récentes déclarations à la presse (voir brèves du 5 et du 9 septembre dernier), envisageait son remplacement immédiat. De l’Allemagne où il est actuellement hospitalisé, il a déclaré, faisant allusion à sa maladie : « Je me bats sur tous les fronts, la vie est trop courte et je ne laisserai pas ruiner 40 ans de carrière ». Difficile de ne pas prendre son parti tant la manière de faire, que Mortier n’hésite pas à qualifier de « franquiste », apparaît pire qu’inélégante : inhumaine. [Christophe Rizoud]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager