En Bretagne, on dépouille les Carmélites

Par Laurent Bury | mer 26 Novembre 2014 | Imprimer

On s’en doute, Dialogues des Carmélites n’est pas le genre d’œuvre qui se prête au faste d’un Zeffirelli : en dehors des scènes où interviennent les révolutionnaires, il est difficile d’y déployer la moindre opulence scénique. Seules les voix et l’orchestre peuvent donc éblouir le spectateur. Mais on peut encore aller plus loin dans la voie du détachement. Tout au long de ce mois, les mélomanes bretons ont pu découvrir une production du chef-d’œuvre de Poulenc où les instrumentistes sont remplacés par une unique pianiste, Colette Diard. Le 9 novembre, la Salle Arletty de Belle-Ile-en-Mer a donné le coup d’envoi de cette série de représentations, qui présente l’avantage, pour de jeunes chanteurs, de ne pas avoir à lutter contre la masse orchestrale et donc aussi de resserrer le drame sur sa dimension la plus intime. Aux côtés de vétérans comme Martine Surais en Madame de Croissy ou d’artistes confirmés comme Sylvia Kevorkian en Madame Lidoine, on découvre des voix nouvelles, comme celle de Blandine Arnould en Blanche de la Force. Après Rennes et Cesson-Sévigné, une dernière chance de voir ce spectacle mis en scène par Eric Chevalier vous est offerte à Saint-Brieuc, ce samedi 29 novembre à 20h30.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.