Edita Gruberova, le début des adieux

Par Christophe Rizoud | lun 25 Juin 2018 | Imprimer

Ovation, cris, banderoles brandies comme dans un stade : Edita Gruberova continue concert après concert de faire délirer les folles et foules lyriques. L’émotion était plus vive encore samedi dernier à Vienne. Quarante-huit ans après ses débuts en Reine de la Nuit dans Die Zauberflöte et après plus de 700 représentations in loco, la soprano faisait ses adieux au public du Staatsoper. Cinquante minutes d’applaudissements ont salué un programme où figuraient comme au premier jour Konstanze (L’Enlèvement au sérail) et Violetta (La traviata). Attendre cependant avant de ranger ses bannières au vestiaire : l’agenda d’Edita Gruberova comprend encore de nombreuses dates jusqu’en 2019, dont deux Lucia di Lammermoor à Budapest et deux Roberto Devereux à Munich.  

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.