Dolora Zajick ne sera pas Dolores Claiborne

Par Laurent Bury | ven 06 Septembre 2013 | Imprimer
-
Quand Dolora renonce à Dolores à cause de ses douleurs… En 1992, Stephen King publiait un thriller psychologique, Dolores Claiborne. L’héroïne, dame de compagnie, s’y défend d’avoir assassiné son employeuse mais avoue avoir tué son mari trente ans auparavant. En 1995, un film en fut tiré, et le roman sert à présent de source à un livret d’opéra. Le 18 septembre, à San Francisco, aura lieu la première de l’opéra composé par Tobias Picker, dont le Met avait créé en 2005 la quatrième œuvre lyrique, An American Tragedy. Hélas, à cause de douleurs au genou, et à son grand regret, la mezzo américaine Dolora Zajick a dû annuler sa participation dans le rôle-titre, moins d’un mois avant la première ; elle explique que cet opéra « s’avère plus éprouvant vocalement et physiquement » qu’elle ne l’avait d’abord cru. Curieusement, elle sera remplacée par Patricia Racette : on s’explique mal comment cette soprano habituée à Tosca et à Butterfly a pu reprendre au pied levé le rôle auquel a renoncé une Amneris, mais sans doute faut-il supposer que la partition ne sollicite pas les extrêmes de la tessiture. Bon rétablissement à l'une, et bon courage à l'autre... [Laurent Bury]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager