Dmitri Tcherniakov s'assagit pour New York

Par Laurent Bury | mer 29 Janvier 2014 | Imprimer
-
Depuis quelques années, le Met s’ouvre aux metteurs-en-scène les plus innovants d’Europe, imposant au public new-yorkais une soudaine remise à niveau. En confiant Le Prince Igor à Dmitri Tcherniakov, Peter Gelb ne prend pourtant pas grand risque : d’une part, parce que les mélomanes américains risquent moins de se scandaliser de l’éventuelle transposition d’une œuvre aussi méconnue outre-Atlantique, d’autre part, parce que le redoutable Russe semble avoir mis beaucoup d’eau dans sa vodka, en leur offrant un spectacle ravissant pour les yeux, à en juger d’après le joli champ de coquelicots qui servira de décor à la deuxième partie. Loin des dépotoirs et autres aires d’autoroute, voilà qui devrait réconcilier les New-yorkais avec ce qu’ils sont nombreux à considérer encore comme l’Eurotrash. Enfin, reste à voir si le public affluera, ce qui ne semble pas gagné pour l'instant (voir notre précédente brève). [Laurent Bury]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur