Des Hamlet comme s'il en pleuvait

Par Laurent Bury | ven 29 Juillet 2016 | Imprimer

Shakespeare est mort en 1616. Voilà pourquoi nous avons eu King Lear d’Aribert Reimann au Palais Garnier. Ailleurs, on s’affaire aussi pour trouver des œuvres un peu moins connues que Falstaff, Otello ou Macbeth pour commémorer le quatrième centenaire du décès du « Barde ». Après l’Amleto de Faccio récemment ressuscité à Bregenz, le Theater an der Wien s’apprête à ouvrir sa saison 2016-17 avec un tout nouvel Hamlet, commandé à Anno Schreier. Mis en scène par Christof Loy, cet opéra en 25 scènes réunira autour du baryton Andrè Schuen dans le rôle-titre quelques noms connus : en Claudius, Bo Skovhus, le Lear parisien, un spectre non plus basse comme chez Ambroise Thomas mais contre-ténor, en la personne de Jochen Kowalski, tandis que Gertrude et Ophélie échangent leurs tessitures attendues, la mère du héros devenant soprano (Marlis Petersen) et la jeune fille une mezzo (Theresa Kronthaler). Et bien sûr, on sait depuis longtemps qu’il y aura un autre nouvel Hamlet, l’été prochain à Glyndebourne, composé par Brett Dean, avec autour d’Allan Clayton en prince de Danemark deux des protagonistes de l’actuel festival d’Aix, Barbara Hannigan en Ophélie et Rod Gilfry en Claudius, sans oublier Sarah Connolly en Gertrude, Kim Begley en Polonius et John Tomlison en spectre. Heureusement que l’Opéra de Marseille programme celui d’Ambroise Thomas en septembre, avec Jean-François Lapointe et Patrizia Ciofi, sinon on finirait par oublier qu’il existe aussi un Hamlet français…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.