Des enfants qui s’annoncent terribles

Par Christophe Rizoud | lun 14 Novembre 2011 | Imprimer

En attendant Nixon in China à Paris en avril 2012, les amateurs de musique minimaliste iront à Bordeaux satisfaire leur goût pour les structures répétitives et les pulsations régulières. L’Opéra y propose du 18 au 24 novembre une nouvelle production de l’opéra de Philip Glass, Les Enfants terribles, avec pour particularité des jeunes artistes qui ont tous ont l’âge de leur rôle. Il ne s’agit pas pour autant de débutants. Chloé Briot (Elisabeth) a déjà interprété Cendrillon de Pauline Viardot au Musée d'Orsay. Amaya Dominguez (Dargelos, Agathe) a rejoint depuis 2007 le Jardin des Voix. Guillaume Andrieux (Paul) compte à son actif rien moins qu’Almaviva dans Le Nozze di Figaro et Papageno dans Die Zauberflöte… Quant à Olivier Dumait (Gérard et le Narrateur), avec plusieurs enregistrements à son palmarès (Roland de Lully sous la direction de Christophe Rousset chez Ambroisie, Le Tour d’écrou mis en scène par Luc Bondy chez Bel Air Classiques, …), il fait figure de vétéran. Emmanuel Olivier à la baguette et Stéphane Vérité à la mise en scène complètent la distribution d’un spectacle qui « jouera avec le merveilleux et la grande illusion ». Cocteau oblige ! Pour ceux qui louperont le coche, séance de rattrapage sur France Musique le 15 décembre. Plus d’informations sur www.opera-bordeaux.com. Christophe Rizoud
 
 
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager