Denise Duval, Thérèse-Tirésias mais aussi Bluette de Planquette

Par Laurent Bury | jeu 02 Février 2017 | Imprimer

Le mois de juin 2017 marquera à la fois les 100 ans et les 70 ans des Mamelles de Tirésias : la pièce d’Apollinaire est centenaire, tandis que l’opéra bouffe de Poulenc est septuagénaire. Le label Malibran en profite pour rééditer la célèbre intégrale enregistrée en 1953 sous la direction d’André Cluytens, où brille Denise Duval, irremplaçable créatrice du rôle de Thérèse en 1947. Autour d’elle, si Robert Jeantet et Emile Rousseau retrouvaient leurs personnages respectifs du Directeur et du Gendarme, Jean Giraudeau succédait à Paul Payen dans le rôle du Mari. Mais comme l’œuvre ne dure qu’une cinquantaine de minutes, le CD est complété par une œuvre qui n’a à peu près aucun rapport, en dehors de ce couple d’interprètes qu’on y retrouve : Paille d’Avoine est une pochade signée Robert Planquette, qui ne suffira sans doute pas à faire revenir sur le devant des scènes l’auteur des Cloches de Corneville. Dans cette version radiophonique de 1957, Denise Duval est une fermière normande presque trop distinguée, et Jean Giraudeau un délicieux prétendant timide, tandis que la distribution est complétée par Joseph Peyron, sous la baguette de Marcel Cariven.

 

Les Mamelles de Tirésias (Poulence) – Paille d’Avoine (Planquette), 1 CD Malibran MR797 – 79 minutes

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.