Daphné de Strauss à La Monnaie

Par Camille De Rijck | jeu 28 Août 2014 | Imprimer

Très affecté par la disparition subite de son librettiste, Hugo von Hofmannstahl, Richard Strauss avait retrouvé un peu de sève dans sa collaboration avec Stefan Zweig (une belle correspondance en atteste). Malheureusement, peu après la création de La Femme Silencieuse, les nazis lui interdirent de travailler avec un librettiste juif. L’écrivain s’exila et mit un terme à son existence quatre ans plus tard, Strauss se tourna vers Joseph Gregor, dramaturge que Zweig lui avait recommandé. Les deux hommes s’inspirent alors d’une toile de Théodore Chassériau (notre photo) qui peint Daphné interdite et callipyge, les bras au ciel, nue comme un ver ; Apollon est à ses pieds, un bras masque opportunément son hypogastre, l’implore et baigne ses pieds de larmes. Daphné se refuse à la volupté du Dieu et sera subséquemment transformée en arbre. Cette fable où la nature envahit la protagoniste de manière contondante a inspiré le metteur en scène belge, Guy Joosten, qui ne manque pas de s’interroger sur la place que l’homme réserve à la nature, dans notre société « ultra libérale ». Ecologie, plantes vertes, bosquets ombragés : voilà qui devrait plaire aux amateurs d’opéra. Sally Matthews, Jenufa remarquable la saison passée, chantera Daphné, sous la direction de Lothar Koenigs. Du 9 au 30 septembre à La Monnaie.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.