Bolivar de Milhaud à Caracas

Par Laure Bertoli | mer 21 Mars 2012 | Imprimer

 
On sait les liens qui unissaient Milhaud à l’Amérique du Sud, dont il tira tout un pan de son inspiration mélodique et rythmique, comme en témoignent les célèbres Saudades do Brazil. On a en revanche beaucoup moins dans les oreilles son Bolivar, composé en 1943 et créé en 1950 à l’Opéra de Paris par Roger Bourdin et Janine Micheau, sous la direction d’André Cluytens. Heureusement, il est encore temps de courir vers l’agence de voyage la plus proche afin d’acheter un billet d’avion pour Caracas : dans le cadre des célébrations du bicentenaire de son indépendance, le Venezuela monte dans sa capitale une production de cette rareté, au Teatro Teresa Carreño, les 23 et 25 mars (en 1983, l’œuvre y a déjà connu quatre représentations  en espagnol, dirigées par Jean Périsson, avec Vicente Sardinero). Dans le rôle-titre, Pierre-Yves Pruvot défendra une fois de plus les couleurs de l’opéra français, comme il vient de le faire dans son disque Patrie ! (voir recension), entouré de chanteurs hispanophones, dont Margot Pares-Reyna, sous la baguette d’Alfredo Rugeles. Mis en scène par le cinéaste Atahualpa Lichy, le spectacle est coproduit avec l’Ambassade de France au Venezuela, l’Alliance Française de Caracas et la Fondation musicale Simon Bolivar, et avec l’appui de l’Institut de France. [LB]
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager