Beaune : réponse du festival... et de Leandro Marziotte

Par Laurent Bury | mer 26 Juillet 2017 | Imprimer

« Le festival ne saurait être tenu pour responsable de votre propre silence et dénonce avec force vos propos quasi diffamatoires qui ne sauraient en rien porter atteinte à sa réputation là aussi d'excellence ». Suite à l’article publié hier matin par Forum Opéra, le Festival de musique baroque de Beaune vient de diffuser sa réponse officielle aux accusations lancées par Sacha Hatala. Ce texte, signé par le directeur de la manifestation, Kader Hassissi, dénonce notamment le flou dans lequel l’artiste aurait laissé les organisateurs quant à ses choix en matière de déplacement et d’hébergement.

« Je précise que tous les solistes de cette production ne résidant pas à Paris ont été logés à l'hôtel Du Pré*** durant les 5 jours de répétitions (voir facture en PJ) comme c'est la règle. N'ayant pas reçu de votre part les informations correspondantes, nous n'avons pas pu vous y loger comme vos autres collègues. C'est avec une réelle surprise que nous apprenons dans votre lettre que vous aviez logé à Paris à vos frais durant 2 jours.[…] Pour ce qui regarde les voyages, n'étant pas informé que votre domicile était à l'Île d'Arz (le point d'interrogation indiqué par mes soins n'ayant pas été levé par vous), le projet de contrat stipule (en Annexe B) qu'ils sont à définir et pris en charge par l'artiste comme pour tous les autres contrats des solistes résidants à Paris, compte tenu de la lourdeur financière de cette production de Mitridate. Là aussi nous n'avons reçu aucune demande d'une quelconque prise en charge par le festival ni par mail, ni par SMS ou téléphone de votre part ».

Par ailleurs, Leandro Marziotte, que remplaçait Sacha Hatala, a publié ses propres réactions sur sa page Facebook :

« Dès le début, j'ai demandé quelles seraient les conditions de cet engagement, mais mon contrat n'est arrivé que quelques semaines avant le début des représentations. Les conditions étaient très mauvaises : pas de trajets payés, ni d'hébergement pour la période des répétitions […]. Mon Agent a souhaité de meilleures conditions (au minimum : un défraiement pour le transport et un hébergement). Le Festival a alors répondu qu'il y aurait très certainement des coupures dans le rôle que je devais interpréter car le chef de l'ensemble avait décidé d'enlever des parties musicales. Comment est il possible de se rendre compte quatre semaines avant la première qu'ils n'avaient pas besoin d'un rôle dans son intégralité...? J'ai bloqué cette date pendant un an pour rien ! J'ai personnellement envoyé des e-mails, des Sms, téléphoné  pour avoir quelques explications, mais personne n'a daigné me répondre... ».

L'affaire en restera-t-elle là ? Réponse dans les prochains jours.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.