Bazille, le peintre qui aimait l'opéra

Par Christophe Rizoud | ven 24 Février 2017 | Imprimer

Le Musée d'Orsay expose jusqu'au dimanche 5 mars le peintre Frédéric Bazille né à Montpellier en 1841 et mort au combat en 1870 lors de la guerre franco-prussienne. Si l'artiste, foudroyé dans la force de l’âge, incarne désormais la jeunesse de l’impressionnisme, il fut aussi comme bon nombre de ses contemporains un grand amateur de théâtre et plus particulièrement d'art lyrique. Epris de grand opéra à la française – L’Africaine, Les Troyens… -, il raconte dans une lettre à son père avoir été surpris lors d’une représentation de La Juive par la violence avec laquelle les spectateurs réagirent en apprenant que le ténor initialement prévu était remplacé par un chanteur médiocre : « Tu ne peux pas te figurer le vacarme épouvantable qu’a soulevé ce pauvre acteur et qui a éclaté après le quatrième acte. La pièce n’a pas pu finir, un commissaire de police délégué pour parler au public a été hué, on a cassé plusieurs banquettes au parterre ». Nos grincheux aujourd’hui sont finalement des enfants de chœurs… A une époque où l’astre Wagner débutait son ascension, Bazille, accompagné de son meilleur ami, le dandy Edmond Maître, n'hésita pas à faire le trajet jusqu'à Bruxelles pour découvrir Lohengrin. Aucune toile ne témoigne de son goût pour l'opéra mais une des salles de l'exposition est consacrée à la musique avec en fond sonore notamment l'ouverture de Rienzi. (plus d’informations)

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager