Bayreuth, à la chasse de ses propres fantômes

Par Christophe Rizoud | lun 29 Août 2016 | Imprimer

Lors d'une conférence de presse sur la prochaine édition du festival de Bayreuth, Katharina Wagner, sa directrice et arrière-petite fille du compositeur, a annoncé la tenue d'un colloque autour de la relation controversée  de Richard Wagner (et de ses héritiers) avec le national-socialisme. D'une durée de deux jours, l'objectif de ce symposium sera de faire la part entre les motivations réelles et opportunistes du soutien que la famille Wagner apporta au régime hitlérien. La question n'avait jusqu'alors jamais été abordée officiellement bien qu'elle ait fait l'objet de nombreuses études et déclarations, la plus fameuse ayant été assénée par le président allemand Walter Scheel à l’occasion du centenaire du festival de Bayreuth « Peut-on reprocher à Wagner que Hitler l'ait aimé ? Hitler aimait aussi les montagnes et les chiens de berger. Ce n'est pas une raison pour en vouloir aux montagnes et aux chiens de berger ».

La nature sensationnelle de l'information a fait passer au second plan l'annonce durant la même conférence de presse du maintien d’Hartmut Haenchen à la direction musicale de Parsifal l’an prochain. Pour mémoire, le chef d’orchestre avait été appelé in extremis pour remplacer Andris Nelsons à la suite d’un psychodrame dont Bayreuth a décidément le secret (voir brève du 6 juillet dernier).

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.